ACE-B: The 2020-2021 academic year starts under conditions that meet health standards

Ibrahima DIA
English Version

The African Center of Excellence in Bioinformatics (ACE-B), of the University of Sciences, Techniques and Technologies of Bamako (USTTB) welcomed on Monday November 2, 2020, the students of the 4th promotion of the Master of Bioinformatics, under conditions that meet health standards.

The courses will take place on line and face-to-face, with a lot of masks and hydroalcoholic gel. « We have chosen a flexible model to adapt to the sanitary conditions« , explains the Deputy Director of the ACE-B, Dr. Cheickna Cissé. No course will be canceled, he assures, but it will be necessary to review their format in order to respect a distance of one meter between each student.

The 4th promotion of the Master of Bioinformatics has 11 students including 4 women. These are in good hands because will be supervised by experienced teachers in bioinformatics trained in major American and European universities. In humble words, Dr. Cheickna Cissé urged the students to work harder, and encouraged them to persevere on the path to excellence. “Opportunities exist here; to benefit, you have to be among the excellent… ”he said.

In order to create a suitable framework for its students, ACE-B has made significant investments in computer hardware (in advanced bioinformatics tools and databases) and equipped almost all of its rooms. This adaptive formula makes it possible both to remain very close to the center pedagogical model, based on close support for students, and to fully respect the program without reducing the number of hours of lessons regardless of the formula implemented.

On the learner side, the expectations are huge, it is a question of benefiting from quality training, in order to meet the requirements of biomedical research and high-level development for health research organizations. « I am very happy to be selected for this master’s degree in bioninformatics, my expectations at the end of this training are to be able to develop skills in biology and computer science to serve biomedical research … » declared the student Pierre Sodio.

To ensure a safe return to school, ACE-B takes all the health and safety measures necessary for the smooth running of its educational and para-educational activities, while fully respecting all barrier gestures in the face of the pandemic.

ACE-B aims to equip West African researchers with the tools and expertise necessary to conduct high-quality research in computational biology (Here for further information of ACE-B).

Version en Français

4ème promotion du Master de Bioinformatique : La rentrée des classes est effective

Le Centre Africain d’Excellence en Bioinformatique (ACE-B), de l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB) a accueilli le lundi 2 novembre 2020, les étudiants de la 4ème promotion du Master de Bioinformatique, dans des conditions qui respectent les normes sanitaires.

Les cours se dérouleront à distance et en présentiel, à grand renfort de masques et de gel hydroalcoolique. « Nous avons choisi un modèle flexible pour s’adapter suivant les conditions sanitaires », explique le Directeur adjoint de ACE-B, Dr. Cheickna Cissé. Aucun cours ne sera annulé, assure-t-il, mais il faudra revoir leur format afin de respecter un mètre de distance entre chaque étudiant.

La 4ème promotion du Master de Bioinformatique compte 11 étudiants dont 4 femmes. Ceux-ci sont entre des bonnes mains car, seront encadrés par des enseignants chevronnés en bio-informatique formés dans des grandes universités américaines et européennes. Dans un propos plein d’humilité, Dr. Cheickna Cissé a exhorté les étudiants à plus d’ardeur dans le travail, et les a encouragés à persévérer sur le chemin de l’excellence. « Des opportunités existent ici ; pour en bénéficier, il faut être parmi les excellents… », a-t-il lancé.

Dans le but de créer un cadre adapté pour ses étudiants, ACE-B a consenti d’importants investissements en matériel informatique (en outils de pointe en bioinformatique et les bases de données) et équipé la quasi-totalité de ses salles. Cette formule adaptative permet à la fois de rester très proche du modèle pédagogique de centre, fondé sur l’accompagnement rapproché des étudiants, et de respecter entièrement le programme sans réduction du volume horaire des cours quelle que soit la formule mise en place.

Du côté des apprenants, les attentes sont grandes, il s’agit de bénéficier des formations de qualité, afin de répondre aux exigences de la recherche biomédicale et du développement de haut niveau pour les organismes de recherche en santé.  « Je suis très content d’être retenu pour ce master de bioninformatique, mes attentes à l’issue de cette formation, c’est de pouvoir développer des compétences en biologie et en informatique pour servir la recherche biomedicale… » a déclaré l’étudiant Pierre Sodio.

Pour veiller à une rentrée en toute sérénité, ACE-B prend toutes les mesures sanitaires et sécuritaires nécessaires pour le bon déroulement de ses activités pédagogiques, para-pédagogiques et ce, dans le respect total de tous les gestes barrières face à la pandémie.

ACE-B veut doter les chercheurs ouest-africains d’outils et d’expertise nécessaires pour mener des recherches de haute qualité en biologie computationnelle

Le Centre Africain d’Excellence en Bioinformatique (ACE-B) est un centre de formation et de recherche, fruit d’une collaboration entre l’Institut National de la Santé (NIH) et l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies (USTT-B).

Le but du centre ACE est de développer une expertise durable en Bioinformatique pour soutenir la recherche Biomédicale en Afrique. Il bénéficie des opportunités de recherche bien établies avec ICER-Mali sur: Malaria, VIH, Tuberculose, Maladies parasitaires, Leishmaniose, Filariasis, Fièvre de lassa et troubles neurologiques.

Ibrahima DIA, Communication Officer